L’alignement en question

L’alignement est-il une parade… pour vivre mieux ?

L’alignement personnel est-il souhaitable en société ?

L’alignement, des Valeurs aux actes
Être en accord avec soi-même est fondé sur la valeur «authenticité» ont observé des psychologues dans plusieurs études année après année1. L’authenticité notent-ils repose sur la relation entre les valeurs auxquelles on croit et les actes que l’on entreprend. Autrement dit, il faut aligner ses actes sur ses valeurs en y associant sa sensibilité, ses motivations et croyances profondes. Non seulement être authentique c’est paraître ce que l’on est et être ce que l’on paraît mais, c’est aussi agir en conséquence : aligner l’ensemble en sachant accorder ses motivations implicites à ses objectifs et actions manifestes.
Être authentique à soi semble alors nécessiter d’être sincère aux autres. Si l’enfant nous fait rire avec sa sincérité, dans ses relations aux autres l’adulte en mesure la dangerosité et se retient. Mais il semble nécessaire de distinguer ici l’innocence naturelle de l’enfant qui lui permet de livrer directement ce qu’il pense et ressent de l’authenticité qui est la valorisation de l’accord ressenti par un individu entre ses actes et ses valeurs quelles qu’elles soient. L’authenticité chez l’enfant pourrait être confondue avec l’innocence ou couplée à l’innocence et à la socialisation réduite de l’enfant quand chez l’adulte elle désigne l’accord entre être, paraître et agir ; et ceci quelles que soient les valeurs sous-jacentes. Je peux être authentiquement gentil/bon ou authentiquement méchant/mauvais. On peut remarquer alors (1) dans l’innocence une absence d’intention quand l’authenticité se déploie sur un fond d’intentionnalité et, (2) une persistance établie par défaut chez l’enfant qu’il faut établir dans le temps volontairement pour l’adulte. Pour le coaché il y a là une double difficulté à franchir : reconnaître que l’on est rarement sincère et, savoir si l’authenticité recherchée doit être partout, en tout temps avec tout le monde. Si être authentique à soi c’est aussi être sincère, peut-on être sincère aux autres absolument ? C’est à dire tout le temps avec tous. Être aligné.e est-ce un objectif à atteindre absolument ? Un souhait à réaliser ? Une quête de l’innocence perdue ?

Télécharger le texte complet en pdf

Jérôme Guibourgé coach professionnel certifié

Catégorie : Parutions

Article précédent

Article suivant