Théorie du design : l’innovation en design

analyse sémiotique d'un design

l’innovation en design, un sens à construire par les matériaux, matières, proportions, couleurs…

L’ innovation en design peut commencer dès la veille stratégique. Les processus de création d’une innovation en design peuvent faire appel à différentes disciplines des Sciences Humaines. J’interroge ici la sémiotique pour savoir comment elle aide le designer à concevoir des stratégies d’innovation en design ?

Concevoir une innovation en design, c’est créer un produit ou un service dont le carractère innovant relève de problèmes techniques et esthétique. Mais il intègre aussi des usages, des fonctions et du sens. Ce dernier, sensible et/ou intelligible, doit être accessible par les destinataires visés.

Ce sens est travaillé par les designers et sémioticiens. Le premier en crée, le second, dans le cadre du design, fournit des textes explicatifs sur ses structures et procès. Ainsi, les hypothèses de design sont considérées comme des ensembles signifiants. A fortiori l’innovation en design obéit aux mêmes règles.

Pour l’innovation en design au niveau du sens, trois dimensions qui n’opèrent pas au même niveau, semblent alors nécessaires à surveiller : (1) la veille en design, (2) la vision du designer et (3) la place du produit/service dans la sémiosphère. Le designer crée ces projets innovants à partir des substances et formes de son imagination et de leurs combinaisons. Il tient compte aussi des demandes du client et des destinataires, des contraintes et du contexte qu’il interprète. Ces substances et formes peuvent appartenir à des tendances prospectives à déterminer au mieux pour la pertinence du projet de design.

Ces tendances, hier réalisées avec des groupes de discussion sont aujourd’hui effectuées à partir d’analyses sémantiques et linguistiques portant sur des données ouvertes et leur traitement de masse. Quels savoirs ces analyses demandent-elles au designer ? Substances et formes de l’imaginaire sont le matériau brut que le designer articule pour générer sa vision ; mais comment la construit-il et s’oppose-t-elle à celle d’un autre designer ? Enfin, toute innovation va plus ou moins être intégrée à la culture qui l’accueille ; mais comment ou selon quel cycle ?

texte complet lors de ma participation à la 11th conférence de l’European Academy of Design :

Design, sémiotique et innovation

http://thevalueofdesignresearch.com/conference-tracks-description/

Catégorie : Parutions

Article précédent

Article suivant