Design : packagings, créations pour différents secteurs

Différents packagings travaillés en agences (parfums, biscuits, shampoing & cosmétiques, yaourts & desserts lactés, bières & vins, nourriture pour chats…).

Ci-dessous, exemples de packagings thématiques travaillés en freelance; collections pour des chocolats gourmands et des textes littéraires à découvrir (nouveau concept)

Pour concevoir des packagings, il est nécessaire de se poser un certains nombre de questions. Outre les réponses que l’on doit apporter au client (brief) les packagings tentent d’en résoudre d’autres : Que comprenons-nous des qualités du produit ? Comprenons-nous tous la même chose ? Fait-il appel à nos connaissances ? À nos expériences ?Quels rôles jouent les formes, les matières ou les couleurs ? la conformation ou la configuration ? Le design volume ? Quels sont les usages associés ? Comment l’utilisateur ou l’acheteur cible est-il reconstruit dans le packaging ? Par quoi ?

À travers les packagings nous n’avons pas accès directement au produit

Nous avons accès à sa valorisation par la marque. Il nous faut alors étudier la représentation du produit dans les éditions d’entreprise et le produit lui-même car il s’inscrit dans une stratégie de marque. Nous avons donc intérêt à étudier :
– Le produit lui-même en tant que porteur de sens
– Les discours de la marque sur le produit.

Coupler la sémiologie visuelle avec la création de packagings

Quand on utilise la sémiologie on peut valider le sens minimal ou le plus probable sans information sur les destinataires; par l’analyse, on peut mieux comprendre la mécanique du sens, la reproduire et l’expérimenter; on peut également mieux gérer les valeurs.

Quelles mission pour les packagings

Le packaging se réfère à :
Un produit qu’il contient
Un volume qu’il représente
Des fonctions qu’il assume (informer, communiquer…)
Des faces qui le constituent
Un décor qui l’illustre
Une marque produit qui permet de le nommer
Une marque mère qui le cautionne

le packaging est un syncrétisme de langages

Le packaging est un carrefour d’informations très variées. Celles-ci se rapportent à plusieurs modes sensibles de notre corps : le toucher, l’ouie, la vue, l’odorat. Mais aussi notre centre sensorimoteur pour tout ce qui concerne les mouvements nécessaires à sa manipulation. On utilise différents ensembles signifiants pour exprimer le produit; le packaging est donc un syncrétisme de langages qui utilisent des signes, des formes, des couleurs, des matières, des matériaux que l’on assemble pour faire sens.
De plus, en général plusieurs de ces faces racontent des micro-récits. Parfois, l’ensemble du packaging est un micro-récit tant par ses fonctions que par son esthétique; perçu comme tel, les packagings peuvent être analysés comme des histoires et pour cela, la sémiologie a un outil de prédilection : le parcours génératif du sens.

sujets connexes : logotypesmises en page

L’embellage a été un moment l’équivalent de packaging ; à propos des packagings sur wikimedia

packagings de chocolat fin, artisanal et thématique

gamme de packagings de chocolat fin artisanal et thématique

chocolats gourmands

gamme de packagings de chocolat fin artisanal et thématique

chocolats gourmands & mots à découvrir

packagings, affiches & affichettes, flyers chocolat fin artisanal et thématique

 

 

Catégorie : Études et conseils

Article précédent

Article suivant