Théorie de l’identité : valeurs techniques, valeurs sociales en entreprise

valeurs, aux fondements de la sémiotique

analyse sémiotique des valeurs

Valeurs techniques, valeurs sociales en entreprise et leur nécessaire équilibre.

Tel est le sujet de mon article dans l’ouvrage collectif « Valeurs : aux fondements de la sémiotique », publié chez L’Harmattan.

Dans le cadre des études que je mène en entreprise, j’utilise la sémiotique pour examiner la construction identitaire de l’entreprise.

Rapport sur le bien-être et l’efficacité au travail

Il y a un an, je lisais un article sur le stress au travail. Il spécifiait que « la valorisation des performances collectives, la reconnaissance du travail réalisé et la formation des cadres » faisaient partie des actions recommandées. Et ceci était écrit dans le Rapport sur le bien-être et l’efficacité au travail remis au Premier ministre. Le point de départ de cet audit était de répondre à « la demande principale partagée par l’ensemble des travailleurs : trouver du sens à ce qu’ils font ».

La valorisation à l’origine du sens

Dans ce cas, pour le sémioticien sens et valorisation sont liés. Celle-ci est même à l’origine du sens. S’interroger sur le sens en entreprise, c’est donc examiner la notion de valeur. Et il faut se demander si celle-ci est la même pour les uns et les autres. On voit alors que sans cesse se négocient des valeurs techniques et des valeurs sociales en entreprise. Et qu’il s’agit de proposer un équilibre entre ces deux groupes.

Les différentes conceptions de la notion de valeur

La première partie tente d’apporter une réponse à cette question. Ce qui implique de déceler les différentes conceptions de la valorisation. Il s’agit alors d’établir des correspondances afin de permettre une gestion cohérente des valeurs de et en entreprise.

Valeurs, identité au travail et identité personnelle

La seconde partie traite d’observations faites en sociologie du travail. L’identité du sujet et celle de l’entreprise sont liées. Et elles s’appuient sur des valeurs. Il faut alors se demander s’il est possible de repérer chez les travailleurs une typologie de valorisation identitaire.

La transformation des valeurs

Enfin la dernière partie a pour sujet la dynamique de transformation de valeurs. L’entreprise s’inscrivant dans un espace culturel donné, il semble pertinent de lui appliquer le modèle de la sémiosphère.

http://epublications.unilim.fr/revues/as/1446

Sur le site de L’Harmattan : http://goo.gl/a5Oyle

Sur le site de myRHline et une suite surle site de Monster

Catégorie : Parutions

Mots clés : | | | |

Article précédent

Article suivant